Publication utilisateur facebook 01.03.2019

PIQUE D’ACTU.

CALEDONIE ENSEMBLE : UN BILAN QUI FAIT PEUR

Selon Les Nouvelles d’hier, dans le bilan de CE dressé par Gomès, sont « à l’honneur évidemment les réussites » du bilan de CE, dont le Médipôle de Koutio et le Sheraton de Deva !
On croit rêver : il s’agit d’opérations qui ont coûté une fortune aux contribuables à leur construction et nous coûtent encore plus cher à l’exploitation. Était-il vraiment utile de dépenser des dizaines de milliards pour construire concomitamment le Médipôle, la clinique de Nouville et l’hôpital du Nord ? La CAFAT, les mutuelles et les budgets des aides médicales vont mettre des années à se remettre d’une telle impéritie. Était-il raisonnable de construire un hôtel de 12, 5 milliards alors qu’un établissement du type Méridien de l’Ile des Pins, agrandissable en fonction de sa fréquentation, aurait coûté tellement moins ? Les déficits d’exploitation du Sheraton ont plombé définitivement les finances de Promosud : avez-vous remarqué que, depuis, la SEM ne fait plus rien ?

CE se félicite aussi de la politique minière de la Province Sud menée par P Michel ! Alors que J Lafleur avait le plan de sécuriser la présence ici de VALE.nc et d’ERAMET en les associant dans l’exploitation de Prony-Pernod, CE a tout remis en cause, fragilisant les 2 industriels en NC, et en 1er lieu ERAMET menacée par ailleurs de devenir minoritaire dans SLN. Heureusement, on ne voit pas trop comment serait financée l’acquisition des parts d’ERAMET, surtout quand on sait que du temps de Gomès les Provinces se sont déjà endettées de 40 milliards pour obtenir 5 % du capital de VALE.nc !

Apparemment rien ne figure au passif du bilan de Gomès, notamment pas l’économie en berne avec les commerces qui ferment, l’emploi qui décroît, les impôts et taxes qui augmentent, les consommateurs privés de choix, la consommation qui diminue, les marges écrasées, les investissements en chute libre, le BTP en crise noire, etc. etc. : tout va très bien Monsieur le Marquis, tout va très bien …

« Nous ne sommes pas indépendantistes » martèle ledit marquis, lequel forme quand même une majorité de gouvernement avec les indépendantistes, se bat pour le transfert à la NC de nouvelles attributions et annonce sa prétention de partager avec l’Etat la gestion des compétences régaliennes …

Est-il possible de faire pire ? Oui ! Il reste à conclure la stratégie nickel de Dang : chasser de la SLN le Français ERAMET pour le remplacer par un Chinois qui gérera l’entreprise et ses gisements pour le compte de la SMSP (… et de lui-même).

Bilan : les Calédoniens vivent dans la crainte, consomment moins, n’investissent plus, placent leurs économies ailleurs, redoutent le chômage et n’attendent plus rien d’autre que les prochaines provinciales, en priant pour qu’elles stoppent la dérive vers l’IKS, l’indépendance kalédonienne socialiste.

PB

About the author

Leave a Reply